LA MARGE DE CRÉDIT

La marge de crédit est un emprunt à court terme servant habituellement à soutenir les actifs à court terme qui ne sont pas liquides. Les actifs ainsi financés sont le plus souvent les comptes clients et les stocks.

Fonctionnement

La marge de crédit est remboursable sur demande de la part de l’institution bancaire si vous êtes en défaut de paiement; par exemple, si vous dépassez la limite autorisée ou si les garanties fournies à la banque ne sont plus suffisantes pour couvrir le niveau d’utilisation. La limite de crédit autorisée s’établit à partir de l’évaluation des besoins de fonds ou d’encaisse mensuels. L’état prévisionnel des mouvements de trésorerie (ou budget de caisse) est l’outil le plus approprié pour faire l’évaluation des besoins de marge de crédit. Cet état financier sera étudié dans le chapitre suivant.

Dès que votre encaisse devient négative, l’institution bancaire vous avance automatiquement l’argent nécessaire pour ramener le tout au positif. Ces avances sont habituellement faites par tranches égales de 500 $, 1 000 $, etc., selon les modalités du contrat. Par exemple, si votre compte bancaire est déficitaire de 200 $, la banque vous avance alors 1 000 $ si les avances sont versées par tranches de 1 000 $. Vous aurez ainsi une encaisse positive de 800 $.

Cependant, vous devrez débourser des intérêts sur la marge de crédit utilisée de 1 000 $, même si vous n’aviez besoin que de 200 $ pour couvrir votre déficit bancaire.

Le financement – étape 6 – Prévisions financières 72

Garanties à fournir

Habituellement, les institutions financières permettent l’utilisation de la marge équivalant à 75 % des comptes clients à recevoir depuis 90 jours et moins. La banque pourra donc vous demander de lui fournir la liste chronologique de vos comptes clients à chaque mois ou à chaque trimestre et la comparera ainsi avec le montant utilisé de votre marge. Vous devrez donc avoir une tenue de livres adéquate pour fournir les documents demandés dans les délais exigés. L’utilisation d’un logiciel comptable vous facilitera la tâche. Selon la nature des stocks (facilité de revente, denrées périssables, rapidité de désuétude, etc.), vous pouvez également les donner en garantie.

La banque peut également obtenir les stocks en garantie contre l’utilisation de votre marge. La limite accordée dépendra principalement de la nature des garanties fournies. Par exemple, des articles périssables ou susceptibles de dépréciation rapide ne sont pas considérés habituellement comme une garantie valable même si l’institution les inclut dans sa liste!

Si l’entreprise possède des placements temporaires, vous pourrez les fournir en garantie contre 100 % de financement. Par exemple, si l’entreprise détient un certificat de dépôt de 25 000 $, elle pourra obtenir une limite de crédit équivalente.

Finalement, vous pouvez être appelé à fournir des garanties personnelles pour l’obtention du financement.

8.4 Excédents d’encaisse

Si votre entreprise a des surplus d’encaisse, vous aurez des revenus d’intérêts (ou intérêts créditeurs) qui iront s’ajouter aux revenus d’entreprise dans l’état des résultats. Nous étudierons la manière de calculer ces excédents à l’étape de la trésorerie.

Lorsque vous utiliserez Prévisions financières, vous devrez déterminer le taux d’intérêt sur les excédents d’encaisse. Ce taux sera toujours inférieur au taux exigé par les institutions financières sur la marge de crédit.